Les aides techniques à la marche et à la mobilisation

aides techniques

Les différentes aides techniques pour le déplacement d’un patient

Quelqu’un qui ne peut pas marcher seul doit avoir le bon équipement, voici quelques conseils pour aider la personne en difficulté à marcher

Comment aider un patient qui a des difficultés à marcher ?aides techniques

Une personne âgée ou avec un handicap peut avoir besoin de matériel spécifique pour marcher, il est important de savoir que des outils adaptés existent et de comprendre comment les choisir. Pour aider la personne à marcher, il faudra utiliser différents supports pour ses déplacements. Si la personne peut prendre appui, il est possible d’utiliser des cannes qui vont favoriser le maintien en station debout et permettre à la personne âgée de garder la possibilité de se déplacer seule.

Il lui faudra également des chaussures adaptées qui lui permettront une grande stabilité. Selon les difficultés de l’individu avec un handicap, il sera important d’adapter le matériel, mais également le mobilier, le lit, les chaises et ajouter des barres de maintien.

Pour des patients qui ne peuvent pas marcher et risque de tomber, l’usage d’un fauteuil roulant peut permettre d’assurer sa sécurité tout lui permettant de garder une certaine autonomie dans ses déplacements. Les patients ayant des problèmes de santé et une perte d’autonomie liée à des difficultés pour marcher ou à une jambe malade ont besoin de matériel favorisant leur sécurité et qui vont faciliter la vie quotidienne grâce à un produit qui les aide à se déplacer. Le matériel d’aide à la marche est indispensable pour la prévention des chutes et pour accompagner un patient en perte d’autonomie.

Comment choisir le matériel approprié pour l’aide au déplacement ?

Les moyens techniques vont dépendre de la morphologie et du handicap du patient. En effet, les besoins vont varier et les aides techniques ne seront pas les mêmes en fonction du poids, de la taille et du handicap des patients. Quelqu’un qui ne peut pas se lever seul devra avoir un lit qui permette d’accéder facilement à son fauteuil, par exemple un lit qui se lève et se baisse. Une personne dont le poids est plus léger pourra prendre appui plus facilement sur des cannes afin de se lever et le matériel pour garder son équilibre pourra prendre en compte sa morphologie plus fine.

La maladie de Parkinson peut nécessiter l’utilisation d’un déambulateur afin de maintenir la personne en équilibre même si elle peut encore marcher, cela lui permettra de se stabiliser. Les béquilles, cannes et autres supports vont permettre également de favoriser la rééducation à la marche et d’aider à placer les pieds correctement tout en assurant le maintien.

Les roues d’un fauteuil roulant devront être adaptées au besoin de mobilité du patient, et de son utilisation. Pour les patients à domicile, le confort du fauteuil pourra être plus grand si son usage est permanent, en effet un fauteuil pour effectuer un transfert ne nécessitera pas un tel confort. Le choix du matériel de marche va dépendre de l’âge et de la maladie de quelqu’un qui reçoit des soins, ainsi que le traitement administré.

Quelles sont les différentes aides matérielles pour la marche ?

Le déambulateur est une aide matérielle, comme la canne et le fauteuil roulant, le rollator est moins connu et apporte des avantages considérables pour les patients ayant des difficultés pour marcher. Il s’agit d’un déambulateur avec quatre roues et qui possède un plus grand confort. Le corps est maintenu quel que soit son poids avec un produit tel que le rollator tout en permettant de poser les pieds au sol pour les patients ayant des troubles de la marche. Le rollator permettra au patient d’apprendre la bonne position de la jambe dans le prolongement de son corps, tout en ayant un maintien et un confort adapté à ses troubles.

Dans le cadre d’un traitement ou de soins, il est possible d’avoir des cannes pour la rééducation. La marchette possède des poignées aidant à bien placer le pied dans l’alignement du corps. Les avantages de chaque produit dépendent de la maladie du patient, ainsi le choix ne sera pas le même selon le poids, ou l’âge. Le fauteuil roulant garde le patient en position assise, et est nécessaire lorsqu’il ne peut pas se lever, certains fauteuils peuvent permettre d’avoir une certaine vitesse de déplacement qui n’est pas possible avec un déambulateur. Le rollator possède des roues et permet également une marche plus rapide que celle avec le déambulateur.

La marchette est entre le déambulateur et le rollator, la marchette est souvent pliante et permet d’être facilement transportable, elle est une aide à la marche et permet d’avoir un peu plus de vitesse qu’un déambulateur. Ce type de produit doit être antidérapant pour favoriser la sécurité de quelqu’un qui a des difficultés pour marcher, la stabilité et le maintient sont les principales caractéristiques de l’ensemble de ce matériel adapté au handicap physique.

Autres articles en rapport avec votre lecture !

techniques de nettoyage et aides à domicile