Règle douloureuse : les médicaments à préconiser

12 Mar, 2019 | admin | Aucun commentaire

Règle douloureuse : les médicaments à préconiser

La menstruation est un phénomène normal chez la femme. Elle peut être particulièrement douloureuse chez certaines indépendamment de leur âge. Pour soulager les règles douloureuses, nombreuses sont celles qui se tournent vers les solutions naturelles et d’autres se penchent plutôt vers les médicaments.

Soulager les règles douloureuses avec les méthodes naturelles

Pour apaiser les règles douloureuses, certaines femmes choisissent de recourir à une solution naturelle. Boire beaucoup d’eau chaude sucrée avec du miel figure parmi les méthodes les plus simples. On peut aussi recourir à l’huile essentielle de Basilic. Grâce à ses propriétés antispasmodiques, elle agit efficacement contre la douleur abdominale. En effet, le basilic est indiqué contre les spasmes grâce à sa forte teneur en estragole. Cette huile essentielle peut être prise :

  • par voie orale : une goutte en cas de spasmes violents
  • par voie cutanée : une goutte à mélanger avec 6 gouttes d’huile végétale. On utilisera par la suite le mélange obtenu pour masser le bas-ventre avec des mouvements circulaires.

Soulager les règles douloureuses avec les médicaments

À côté des méthodes naturelles, la prise en charge médicamenteuse permet aussi de soulager efficacement les règles douloureuses. En général, on a recours au paracétamol qui est un puissant antalgique pour soulager les règles douloureuses. Mais, pour un effet plus rapide, on recommande les antispasmodiques comme les Spasfon pour soulager les contractions causées par les contractions génito-urinaires. Mais, les anti-inflammatoire non stéroïdiens à l’instar de l’Ibuprofène et le Flubiprofène peuvent aussi être pris au début des règles, mais pendant une courte durée. Cette prise ne doit pas idéalement dépasser les 48 heures. Mais, lorsque ces anti-inflammatoire non stéroïdiens n’apportent aucun soulagement, on recommande le recours aux progestatifs riches en hormone équivalent à la progestérone.

Rédiger des avis

Laisser un commentaire

Veuillez poster vos commentaires et critiques

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire et avis